Blog Nitro

Un jour dans la vie d'un(e) Nitronaute | Marketing

Laine-et-Alex-Blog.jpg

2015 a déjà été une grande année pour Nitro. Nous avons atteint notre 500 , 000 e client et nous approchons rapidement de notre 10 e anniversaire (quoi !?). Comme le dit si bien notre PDG, Sam Chandler : 2015 est "l'année 1 du chapitre 2 ". Alors, qu'est-ce que le deuxième chapitre implique? Eh bien, pour commencer, nous agrandissons notre équipe dans le monde entier (#GrowNitro).

Le mois dernier, un nouveau vice-président du marketing, Ralf VonSosen, a rejoint Nitro. M. VonSosen nous vient de LinkedIn, et un de ses premiers objectifs chez Nitro consiste à développer l’équipe marketing (pour en savoir plus sur son parcours, cliquez ici). Il a été chargé de diriger une équipe qui, selon lui, « relèvera les défis et créera les opportunités pour l’avenir de Nitro ». M. VonSosen, nous avons déjà une équipe marketing formidable, et nous sommes très heureux de travailler avec vous pour encore monter en puissance.

Nous avons rencontré deux Nitronautes de notre service marketing : Laine Riley, chef de projet et Alex Acker, responsable du marketing en ligne, et nous leur avons demandé de révéler ce à quoi ressemble vraiment le travail de marketing chez Nitro.

Laine-Blog.jpg

Laine Riley| Chef de projet

Laine, à quoi ressemble une journée type pour toi ? 

En tant que chef de projet, aucune journée ne se ressemble ! Mais c’est ce qui me plaît dans le rôle que j’ai ici. Je commence chaque journée par un briefing matinal en stand-up (c’est une réunion de 15 minutes, pour les personnes qui ne sont pas familières avec le monde du développement) avec les équipes Produits et Développement, pour discuter des différents états d’avancement de la veille. Je m’occupe ensuite du suivi des communications dans toute l’entreprise : je réponds aux e-mails et je place les demandes de projet dans la « file d’attente des projets » de chaque équipe concernée. Je passe mon temps à faire des allers-retours entre les services Marketing et Développement pour répondre aux questions en personne et veiller à l’avancement des projets. Lorsque je me déplace dans l’entreprise, c’est généralement sur l’un de nos pédicycles !

Parlez-nous un peu du projet le plus difficile que vous ayez mené jusqu’à présent. 

Jusqu’à présent, le projet le plus ambitieux a été la mise à jour du site web GoNitro en octobre 2014. Nous avons pris nos deux anciennes URL (nitropdf.com et nitrocloud.com) et combiné toutes les pages sous un nouveau domaine unique, plus cohérent : gonitro.com. Et nous avons fait tout cela en seulement 6 semaines ! Nous allons à nouveau mettre à jour le site web dans quelques semaines, et c’est un nouveau défi qui nous attend... Préparez-vous à des changements !

Quels conseils donneriez-vous à un chef de projet en herbe ?

Faites preuve d’initiative. Le rôle d’un chef de projet est de poser des questions et d’essayer de comprendre ce qui se passe. C’est à nous de faire avancer l’entreprise !

Où pouvons-nous vous trouver quand nous ne sommes pas au travail ? 

Oakland ! Je fais un footing autour du Lac Merritt, je sors avec des amis pour dîner ou prendre un verre dans une brasserie, ou je reste à la maison avec mon chat, Sparkles (vous pouvez demander à tout le monde, il est déjà célèbre au bureau...).

Alex-Blog.jpg

Alex Acker — Responsable du marketing en ligne 

M. Acker, parlez-nous de votre rôle chez Nitro. 

Je supervise le marketing à la performance et la mesure d’audience web, ce qui signifie essentiellement que je veille à ce que l’argent investi rapporte quelque chose. En dehors des résultats purement financiers, nous recherchons des performances optimales dans d’autres domaines tels que le trafic et l’engagement dans des campagnes et des canaux spécifiques. Nous utilisons l’analyse des données pour prendre des décisions marketing très diverses. Par exemple, nous évaluons les performances du site web GoNitro du point de vue du trafic. Je fournis les données ainsi que les informations stratégiques concernant leur interprétation.

Comment décririez-vous la culture d’entreprise de Nitro ? 

J'ai vécu à Melbourne quand j'étais à l'université et c'était une ville spéciale pour moi. Nitro est fondé en Australie et ce fut une heureuse coïncidence. J'adore la culture - c'est très amusant mais axé sur la performance - les résultats sont tout pour nous. J'ai l'impression de travailler avec des amis plutôt qu'avec des collègues. Il n'est pas trop difficile de sortir du lit et d'être au travail est beaucoup plus agréable !

À ce jour, quel a été le moment le plus marquant chez Nitro ? 

J’ai parlé du travail acharné des Nitronautes et de l’accent mis sur les résultats, mais ces efforts ont une saveur particulière lorsqu’ils sont reconnus et récompensés. Lorsque j’ai reçu le prix de l’employé du mois, j’ai ressenti une grande fierté. Nous dépensions trop d’argent pour le référencement payant, et j’ai trouvé un moyen de réduire nos dépenses de presque 50 %. Ma solution a finalement permis à Nitro d’économiser beaucoup d’argent tout en augmentant notre chiffre d’affaires de 15 pour cent tous les mois.

Quels sont vos loisirs lorsque vous n’êtes pas au travail ?

Je suis fan de football et je regarde mon équipe, Liverpool FC, dans un pub près du Golden Gate Park. Sinon, vous pouvez me croiser en train de faire une randonnée dans le comté de Marin ou découvrir de nouveaux coins. L’année dernière, j’ai voyagé en Islande et cette année, je vais aux Caraïbes. Les voyages font partie intégrante de ma vie. Je travaille pour voyager, c’est un peu la devise de ma vie. La prochaine destination sur ma liste ? Les îles Galápagos.

Nitro a fait des pas cette année et vous avez la chance d'en faire partie. Avez-vous ce qu'il faut : la passion et le désir d'être le meilleur? L'éthique de travail pour y arriver? Le waggishness pour le rendre amusant? Nous sommes prêts à le découvrir.